Epeire

par Jean-Robert LONGHI  -  7 Mai 2017, 12:10  -  #Saint Germain, #Printemps, #Mille Etangs

Premières images faites la semaine dernière dans les Mille Etangs. Je m'y colle. Ciel de pluie pendant deux jours, mais aucun regret. J'aime cette lumière. On a commencé par rendre visite à la tourbière de la Grande Pile, à Saint Germain. Le printemps y côtoie, là encore, les vestiges de l'automne et de l'hiver. Une petite rencontre surprenante sur le chemin de la tourbière. Quand on trouve la toile, il faut chercher l'araignée. Même si elle n'est pas toujours à l'affut sur sa toile, elle n'est jamais loin... 

Que reste-t-il quand on ferme les yeux ?

Que reste-t-il quand on ferme les yeux ?

Les bois de Saint Germain, sous la pluie

Les bois de Saint Germain, sous la pluie

Jeune feuille de charme commun

Jeune feuille de charme commun

ET au pied des charmes, une toile....

ET au pied des charmes, une toile....

... et son araignée, épeire concombre (Araniella curcubitina), probablement une femelle, adulte (jusqu'à 9mm), dans sa robe de printemps vert acide (rouge brique à l'automne, brune en hiver)

... et son araignée, épeire concombre (Araniella curcubitina), probablement une femelle, adulte (jusqu'à 9mm), dans sa robe de printemps vert acide (rouge brique à l'automne, brune en hiver)

Epeire
Madame regagne sa toile...

Madame regagne sa toile...

Epeire
Epeire